Génétique et accouplements
le plus simple est le mieux


Nous avons vu qu'il existait différentes catégories de canaris identifiables par leurs plumes et leurs couleurs (lipochrome).

L'intensif, le shimmel et le mosaique :

La règle d'or est d'accoupler toujours INTENSIF x SHIMMEL y compris pour les canaris mosaïques, chez qui on trouve des mosaïques intensifs et des mosaïques non intensifs, reconnaissables pour les premiers à la couleur intense des points d’élection, contrairement aux seconds dont la couleur est plus terne  avec des marques d’écaillage sur les points d’élection.

L'amateur chevronné pourra accoupler shimmel x shimmel car il reconnaitra le shimmel à plume longue et le shimmel à plume moins longue : cela relève d'une longue expérience  et d'une observation bien rodée.

Il est déconseillé d'accoupler Intensif x intensif car chez ces oiseaux le plumage est court et serré, et les risques de mort en coquille ou post éclosions ne sont pas rares.

Il existe 2 grands groupes de canaris : les lipochromes et les mélanines

Les accouplements entre lipochromes sont donc, à priori, simples : pour ne pas faire d'erreur il suffit d'accoupler 

- lipochrome jaune intensif x lipochrome jaune shimmel

- lipochrome rouge intensif x lipochrome rouge shimmel

- mosaïque jaune intensif x mosaïque jaune non intensif

- Mosaïque rouge intensif  x mosaïque rouge non intensif

- blanc récessif intensif  x  blanc récessif non intensif

Il en va de même pour les mélanines :

- Noir jaune intensif  x Noir jaune shimmel

- Brun jaune intensif  x Brun jaune shimmel

- Agate jaune intensif x agate jaune shimmel

- Isabelle jaune intensif x Isabelle jaune shimmel

Même accouplements avec le facteur rouge.


Nous avons vu qu'il existait 2 grands groupes de canaris :

Les Lipochromes et les Mélanines

Le premier groupe, les lipochromes, ne possèdent pas de mélanine (eumélanine noire ou brune) tandis que ceux du 2 ème groupe, au contraire possèdent de la mélanine noire ou brune .
Si l'on accouple un Lipochrome jaune, rouge ou blanc avec un Mélanine type Noir, brun, agate ou Isabelle, nous n'obtiendrons que des canaris Panachés, donc sans intérêt : accouplement à éviter.

Je ne pratique pas les accouplements  entre types de mélanines différents, à savoir accoupler un Noir avec un brun ou un agate ou un Isabelle, je préfère rester dans le type de canari bien fixé soit : 

- mâle Noir x femelle Noir

- mâle Brun x femelle Brun

- mâle Agate x femelle Agate

- mâle Isabelle x femelle Isabelle.

 Ainsi vous conserverez les caractères typiques de chaque oiseau, les noirs resteront des noirs, les bruns resteront des bruns etc.

Dans le cas contraire on obtient des oiseaux dits "intermédiaires" qui ne sont ni l'un ni l'autre... Par exemple les Agates, issus d'un accouplement mâle Agate x femelle Noir, porteront des traces d'oxydation sur le bec ou les ongles, le dessin des stries ne sera ni celui du noir ni celui de l'agate.

Parfois, quand chez certains canaris de type Brun, les stries brunes commencent à s'estomper ou à devenir trop fines, on peut recourir à l'accouplement mâle Brun x femelle Noir, cet accouplement contribuera à redonner de la strie aux bruns mais par contre apportera un maximum de phéomélanine chez les noirs qui deviendront inutilisables.





Dimorphisme

sexuel chez le canari mosaïque

Le canari mosaïque est auto-sexable du fait du dimorphisme sexuel. Le mâle porte un masque jaune ou rouge, une poitrine colorée, des épaules et le croupion également colorés tandis que la femelle ne possède qu'un trait de couleur au dessus de l’œil, les épaules et le croupion sont également colorés.

Il faut signaler que parfois ce dimorphisme sexuel entre mâle et femelle est mis en difficulté par des éleveurs spécialisés dans l’élevage du canari mosaïque qui élèvent en lignées mâles ou en lignées  femelles. Le débutant peut avoir des difficultés à discerner mâles de femelles tant les femelles portant un petit masque, au lieu du simple trait sourcilière, et qui serviront à faire de beaux mâles masqués, et des mâles aux masques très petits vont servir à créer des femelles : il faut maîtriser la génétique  et c'est un travail de longue haleine, car il y aura nécessairement beaucoup de déchets car beaucoup de canaris hors standard.

GÉNÉTIQUE & ACCOUPLEMENTS

Les facteurs dominants

Dans le 2 ème groupe, les Mélanines, le Noir, le Brun, l'Agate et L'Isabelle sont des facteurs dominants et de force différente et décroissante du plus oxydé au moins oxydé. Ainsi si le canari n'est pas  pur soit noir, soit brun, soit agate  soit Isabelle, on dit homozygote, il ne pourra qu'être PORTEUR d'un facteur mélanique  inférieur :

Porteur peut être remplacé par le signe  / ainsi qu'on on lit  

Noir/ agate cela signifie que le noir est porteur d'agate ;

 - Le Noir pourra être porteur de brun, d'agate ou d'isabelle ;

- le Brun pourra être porteur  d'isabelle ;

- l'agate pourra être porteur d'isabelle.

 Cela marche par ordre décroissant, c'est-à-dire qu'un Isabelle ne pourra jamais être porteur d'agate, de brun ou de noir, un agate ne pourra jamais être porteur de brun ou de noir et un brun jamais porteur de noir.

Homozygote & Hétérozygote

Quand on parle d'homozygote on dit que l'oiseau est pur  soit Noir, soit brun etc. qu'il ne porte aucun facteur récessif. 

 On dit Hétérozygote quand l'oiseau est porteur d'un facteur récessif par exemple :

Noir porteur d'agate (agate est le gène récessif porté sur un chromosome X du mâle dont la carte synthétique chromosomique peut s’écrire XX), on écrira alors : Xn Xa (noir porteur d'agate).

 S'il est homozygote : Xn Xn (noir)

Notons que les phénotypes des oiseaux purs ou porteurs sont identiques, ils auront la même apparence extérieure, rien ne permettra de définir, en le regardant, le porteur du pur : ceci est à retenir car cela peut éviter des erreurs d'élevage.

LES MUTATIONS à HEREDITE LIEE AU SEXE

Cependant si la carte chromosomique du mâle est XX, celle de la femelle est XY , le Y étant le chromosome du sexe, ainsi une femelle noire sera : Xn Y et on peut constater que la femelle ne peut porter aucun gène dominant, donc une femelle Noire sera toujours Noire pure donc homozygote.

Ainsi, chaque fois qu'il y aura transmission génétique  d'un facteur récessif (Brun, Agate ou isabelle) celui-ci concernera les femelles.

Prenons un exemple d'accouplement : mâle Noir x femelle Agate qui s’écrit de la manière suivante :  Xn Xn     x     Xa Y

Nous obtiendrons donc 50% de jeunes Mâles Noir/porteurs d'Agate et 50% de femelles Noir. 

Mais si nous faisons l'inverse à savoir un mâle Agate x femelle Noir soit :

Xa Xa     x    Xn Y

 Nous aurons toujours  50 % de Mâles Noir/porteurs d'Agate mais nous obtiendrons 50% de femelles Agate.

Ceci s'applique également pour les mutations à hérédité liée au sexe  que nous citons : 

- L'Ivoire

Le mâle Noir Ivoire s’écrit ainsi : Xn iv  Xn iv

L'accouplement suivant : mâle Noir ivoire x femelle Noir s’écrira  : Xn iv Xn iv    x    Xn Y

Tous les jeunes mâles issus de cet accouplement seront Noir/porteur Ivoire et toutes les femelles seront Noir Ivoire, auto-sexables dans ce cas, on reconnait ainsi les femelles dès les premières plumes, au nid.

Même chose pour les Brun, Agate ou Isabelle , on change la lettre après le X soit Xb , Xa ou Xi

- Le Pastel

 Même chose que pour l'ivoire il suffit de changer l'abréviation iv par (Pastel).

- Le Satiné

 idem que pour l'ivoire et le Pastel, on change la lettre iv ou p  par S (Satiné).






Voici l'endroit pour votre texte. Cliquez ici et commencez à taper. Laudantium totam rem aperiam eaque ipsa quae ab illo inventore.

Les mutations à hérédité libre

Nous avons vu les mutations à hérédité liée au sexe dans le paragraphe précédent, nous allons aborder maintenant les mutations à hérédité libre, qui remet en question ce que nous venons de voir dans l’écriture des cartes chromosomiques. 
Ainsi,  si ces mutations sont à hérédité libre, cela implique que les femelles ne sont plus homozygotes, mais  comme les mâles hétérozygotes, ce qui signifie que mâles et femelles peuvent être porteurs de la mutation récessive. 

Ainsi les mutations OPALE, INO, EUMO, ONYX, COBALT, AILES GRISES, sont à hérédité libre, ce qui veut dire qu'en accouplant un canari Opale avec un canari /porteur d'opale on obtiendra des opales. Ainsi la formule génétique ne s’écrira plus de la même manière puisque tous les sexes seront concernés, nous faisons disparaître le Chromosome Y.

Un mâle noir opale accouplé avec une femelle Noir /porteuse d'Opale s’écrira :

Xn o Xn o      x       Xn Xo

 Cet accouplement donnera, en théorie, 50 % de noir/opale et 50 % d'Opale mais en théorie seulement, car il n'est pas rare de ne voir dans un nid que des oiseaux mutés ou bien que des porteurs, c'est un mystère que personne ne pourra percer et cela arrive selon les années ; il y a des années où l'on obtiendra beaucoup de mutés, peu de porteurs, et d'autres années le contraire.

 il en va de même pour les autres mutations.

UNE PARFAITE CONNAISSANCE

 de ces règles conduira l'éleveur sur le chemin de la réussite sans avoir à piocher au tréfonds de la génétique parfois rébarbative même si cela reste intéressant à mettre en application, mais chaque chose en son temps.

L’éleveur devra aussi bien connaitre l'oiseau qu'il va accoupler, surtout s'il en fait l'acquisition : Homozygote ou Hétérozygote ?

Parfois des surprises peuvent venir perturber toutes les prévisions que l'on avait faites  en voyant dans un nid un oiseau qui ne devrait pas y être : est-ce une erreur de manipulation des œufs ? 

Dans un nid, accouplement suivant :              mâle Brun XbXb   x  femelle Brun XbY

on obtient un oiseau Isabelle ????

 En réalité l'amateur ne savait pas que son mâle Brun n'était pas homozygote mais en réalité porteur d'Isabelle et donc hétérozygote...  

Le vendeur ne lui avait pas signalé ou bien le vendeur n'en avait même aucune idée ! le livre d'élevage doit être tenu rigoureusement 

La formule chromosomique s’écrit :

mâle Brun/isabelle   x  femelle Brun

Xb Xi        x          Xb Y

L'IMPORTANCE DES PORTEURS

Je pratique comme beaucoup d'éleveurs l'accouplement Pur x Pur autrement dit Muté x Muté en prenant l'exemple de Opale  x  Opale...

Mais je reviens cependant tous les 3 ans à l'accouplement Opale  x porteur d'opale ou l'inverse, car dans le cas de l'opale, la plume  a tendance à s'allonger au fil des générations. Bien sûr nous allons obtenir des porteurs plus difficiles à écouler, mais aussi des oiseaux dont la plume restera bonne.

D'autre part, avec l'accouplement pur  x  pur, on finit par perdre en intensité de stries.

QUE SIGNIFIENT CES MOTS

Phénotype : aspect extérieur de l'oiseau.

Génotype : patrimoine génétique de l'oiseau hérité de ses parents, qu'ils soient exprimés ou non.

Dimorphisme différence phénotypique (d'aspect) entre un mâle et une femelle de même variété, voir canaris mosaïques ou exemple de dimorphisme dans la nature le Coq faisan et la poule faisane ou encore le canard col-vert et la cane col vert.

Gène récessif ou facteur récessif : le facteur récessif ne peut s'exprimer dans le phénotype d'un oiseau que s'il est présent en double exemplaire, soit chez le mâle et chez la femelle sauf pour le facteur lié au sexe , qui ne  se manifestera que chez la femelle quand il apparaîtra.

Homozygote : oiseau qui est pur et n'est porteur d'aucun autre facteur par exemple : mâle Noir jaune.

Hétérozygote : oiseau qui est porteur d'autres facteurs , par exemple : mâle noir jaune porteur d'agate.

Facteur létal : souvent on entendra parler du facteur létal, pour rester simple, il s'agit de l'impossibilité de vivre d'un oisillon ou bien de se développer pour un œuf dû à une incompatibilité génétique, par exemple le  canari huppé  qu'on ne peut accoupler avec un autre huppé.


Résultats théoriques d'accouplements

On va voir quels peuvent être les résultats d'accouplements en fonction des oiseaux, qu'ils soient purs dans une mutation à hérédité libre, ou dans une mutation à hérédité liée au sexe.

MUTATIONS A HÉRÉDITÉ LIÉES AU SEXE : Ivoire, Pastel, Satiné.

Résultats théoriques de l'accouplement suivant :

Mâle pur ivoire  x  femelle classique : 

- 50 % des fils  seront porteurs d'ivoire ;

- Toutes les filles  seront Ivoire, dans un nid on distinguera ainsi les femelles des mâles,

mêmes résultats pour les mutations Pastel ou Satiné.

Quand on parle SATINE, il faut savoir que seul le canari Isabelle est reconnu dans cette mutation : en effet si vous preniez un Agate satiné, celui-ci ressemblerait à un lipochrome du fait de l'inhibition de l’eumélanine noire par la mutation satiné, aucun intérêt donc.

MUTATIONS A HÉRÉDITÉ LIBRE : opale, topaze, ino, eumo, onyx ;

Résultats théoriques de l'accouplement suivant :

mâle topaze   x   femelle topaze                          =   tous les issus seront topaze

mâle topaze   x   femelle non topaze                  =   tous les issus seront porteurs de topaze

mâle topaze   x   femelle porteur de topaze       =  50 % des jeunes obtenus seront topaze

                                                                                 =  50 % des jeunes seront porteurs de topaze

mâle porteur topaze  x  femelle porteur topaze =  50 % des jeunes porteurs topaze

                                                                                  =  25% des jeunes Topaze

                                                                                  =    5% des jeunes classiques c'est à dire ni topaze ni porteur topaze.

Cet accouplement est à éviter car on ne pourra pas différencier phénotypiquement les porteurs de topaze et les classiques.

Les résultats seront les mêmes avec les autres mutations à hérédité libre. 

J'attire l'attention de l'amateur sur les résultats théoriques bien entendu, ce qui sous-entend que les pourcentages indiqués peuvent ne pas correspondre à la réalité, il arrive parfois que dans un nid de pur x porteur nous ayons 3 porteurs et un seul pur et non 2 de chaque.

Les accouplements déconseillés

Dans la mesure où certains accouplements vont créer des désordres ou même des accidents génétiques, l'amateur doit savoir que des règles simples sont à respecter sous peine de désillusion :

- Canari intensif  x Canari Intensif 

Ce canari possède un plumage serré qui, en accouplant 2 intensifs ensemble va conduire au mieux à une plume cassante, déformée ou à la mortalité des jeunes dans l’œuf : on appelle cela le facteur LÉTAL.

- Canari Schimmel x Canari Schimmel

Ce canari possède une plume longue qui, en accouplant 2 schimmel ensemble, risque d'augmenter la longueur de la plume, laquelle n'arrivera pas à percer la peau pour sortir et s'agglutinera provoquant des kystes disgracieux et surtout gênants pour le canari qui en est victime : on peut les enlever, mais ils reviendront à toutes les repousses de plumes.

Le Canari Lipochrome avec le Canari Mélanine

 Par exemple, un canari  jaune lipochrome avec un canari  noir jaune (phénotype vert)  qui va donner des jeunes panachés .

 Le canari jaune avec le canari rouge

donnera des jeunes oranges, donc fautifs.

Le canari muté récessif type opale avec un autre canari récessif, par exemple Topaze  

Cela va affaiblir les jeunes issus de cet accouplement à moyen terme, il est alors conseillé de revenir de temps en temps à Récessif  x porteur de récessif ( par exemple Opale  x porteur d'opale).

A noter que l'accouplement opale x opale conduit à un allongement disgracieux des grandes plumes alaires. 

Accouplement frère  x  sœur 

Sauf quand on veut fixer une nouvelle mutation et que seuls ces oiseaux nous en donnent la possibilité.

Huppé   x   Huppé 

Les oiseaux  obtenus ne seront pas viables, il faut impérativement accoupler Huppé  x non Huppé.








*** APPLICATION GENETIQUE où tout n'est pas mathématique

Nous parlions , plus haut , de résultats théoriques  , en voici la démonstartion illustrant parfaitement  cette notion de" théorique".

Nous voici devant un nid de 4 agate mosaique jaune issus de l'accouplement suivant : 

Mâle agate mosaique jaune /pastel  

x

Femelle Agate mosaique jaune

En thèorie nous devrions obtenir d'un tel accouplement:

- 25 % de mâles classiques soit agates mosaique jaune

- 25% de mâles porteurs de Pastel

- 25 % de femelles classiques soit Agates mosaique jaune

- 25 % de femelles Agate Pastel mosaique jaune

Compte tenu que le facteur Pastel est à hérédité liée au sexe , nous constatons que dans ce nid , 3 oisillons sont Pastel et sont donc 3 femelles Agate Pastel mosaique jaune , le 4éme oisillon est un Agate mosaique jaune mais nous ne pouvons pas dire , si c'est un mâle , s'il sera porteur de Pastel ou non , si c'est une femelle , elle sera classique


 

APPLICATION GENETIQUE  où la transmission de caractéres indésirables

mâle Brun opale jaune intensif   XB XB

x  

femelle Noir  jaune shimmel/opale  XNY

les jeunes issus seront : 

- les mâles Noir / brun XN XNb

- les femelles Brun XB Y

Dans ce nid , 3 jeunes : 1 mâle Noir et 2 femelles brun

Cet accouplement est à déconseillé sauf dans le but d'ameliorer la strie des brun Opale , ce qui est le cas ici , en effet les noirs seront pénalisés par la phaeomelanine apportée par le brun. 
On voit sur la photo , le noir , au milieu , trés chargé en phaeomelanine : il sera inutilisable dans la reproduction 

APPLICATION GENETIQUE  pour le canari JASPE

nous avons vu que le canari Jaspe est un canari issu de l'hybridation Tarin des Aulnes - Tarin de Magellan , c'est une mutation libre et dominante ou semi-dominante , pour une explication simple , il suffit d'un Jaspe accouplé avec un canari classique pour obtenir des Jaspe

Dans l'illustration proposée on  voit 2 jeunes Agate jaspe et un agate classique issus de l'accouplement suivant : 

 mâle agate jaspe Simple dilution mosaique jaune  x  femelle agate mosaique jaune

La constitution d'une souche


Ici nous allons parler de la constitution d'une souche qui va nous permettre de fixer les qualités d'un couple de canaris que nous aurons choisi  parce que répondant parfaitement au standard: ne pas oublier que si l'on fixe les qualités on fixe également les défauts.

Nous appellerons les différentes étapes qui constituent les années par F1 - F2 - F3 ,

 F1 étant la première année .

- En première année notre couple va donner des jeunes F1 qui hériteront des qualités (et aussi des défauts) de leurs parents

- En deuxième année, on choisit le meilleur jeune mâle F1 que l'on accouplera avec sa mère  et la meilleure jeune femelle F1 que l'on accouplera avec son père : les jeunes obtenus seront la génération F2

 - En troisième année , on choisit 2 bons jeunes mâles F2 et 2 belles femelles F2 que l'on accouplent avec les parents et les grand-parents , c'est la génération F3

- En quatrième année et quoi qu'il se passe , on introduira un sang nouveau , bien choisi chez un éleveur de renom: personnellement j'introduis plutôt du sang mâle