LA MUE
Juillet-Aout-Septembre

La Mue ou le changement integral du plumage

c'est à partir de juillet que tous les ans ,les oiseaux changent entiérement de plumes , c'est une période délicate et importante pour les adultes qui vont devoir puiser dans leurs forces pour remplacer toutes leurs plumes. 
Les oiseaux sont à cette période , fragiles et devront  avoir une alimentation variée et riche en vitamines et oligo-elements sous forme de graines habituelles mais aussi de fruits et legumes

L'apport de proteines est conseillé comme il est conseillé d'éviter la distribution de vinaigre de cidre

il existe sur le marché des poduits type complements alimentaires qui contiennent des acides aminés , pour ma part je n'utilise , toute l'année qu'un produit viatminé à diluer dans l'eau de boisson , Vitavil aminé et qui me donne entiére satisfaction

Le calme est conseillé , eviter le stress et surtout les courants d'air , l'oiseau y est d'autant plus vulnérable pendant cette période de changement de plumage. La mue , réussie va conditionner notre oiseau à l'inverse une mauvaise mue peut le conduire à la mort

LA MUE JUVENILE

concerne les jeunes  âgés de 10 à 12 semaines , ils changent leur plumage à l'exception des rémiges et des rectrices qu'ils ne changeront que l'année suivante

Probléme de la mue , la promiscuité et le picage

Bien souvent durant la mue  , les oiseaux fatigués par celle-ci , se reposent sur les perchoirs et sont souvent enervés par un congénére plus actif  , plus remuant et défendent leur tranquilité  ou bien leur bout de perchoir en donnant des coups de becs  , l'épaule est un endroit privilégié , de la même maniére que l'on donne un coup d'épaule pour repousser quelqu'un .Le probléme est que certains oiseaux finissent en sang attaqués alors par d'autres oiseaux.Lorsque l'on a pas la possibilité de mettre des perchoirs individuels type "chapelle" et que l'on ne dispos e que de perchoirs collectifs , on peut remedier au probléme en installant des pinces à linge tous les 10 cm , des places de parking en quelque sorte , ainsi chaque oiseau se trouve isolé par rapport à son plus proche congénére

Je donne de la pâtée 1 fois par semaine pour amener des proteines nécéssaires à l'élaboration des plumes

On peut suspendre des branches de millet jaune qui vont occuper les oiseaux